Refuges SPA et cause animale en Picardie

 

THUMB

Le week-end du 20 Mai dernier, tous les refuges SPA de France organisaient des journées portes ouvertes: une bonne occasion pour découvrir le travail des bénévoles et la situation des animaux vivant dans ces refuges.
La Société Protectrice des Animaux fonctionne en fédération, avec 62 refuges officiels sur tout le territoire français, dont trois chez nous en Picardie: à Compiègne (Oise), Poulainville (Somme) et Laon (Aisne). Le terme « officiel » a son importance car il existe d’autres refuges qui utilisent ces initiales et qui ne font pourtant pas partie de la fédération, avec ses garanties contre l’euthanasie des animaux par exemple. La SPA a d’ailleurs lancé un nouveau logo pour faciliter la distinction. Certains refuges locaux ont choisi d’autres fédérations, comme la CN-SPA, beaucoup plus décentralisée et dont le code de déontologie est beaucoup plus permissif à ce sujet. Il existe de nombreux refuges dans la région et nous reviendrons évidemment sur chacun d’entre eux dans nos pages.

DSC_0411

Les refuges SPA sont organisés autour du travail de bénévoles et de quelques salariés (9 par exemple à Compiègne). Mais outre les taches de soin, d’entretien et d’accueil que nous pouvons imaginer, il existe des postes un peu moins connus, et tout aussi importants: les enquêteurs. Ceux ci sont contactables par n’importe qui ayant une suspicion quant à une maltraitance animale. L’enquêteur se rend alors sur place pour vérifier l’information, conseiller les personnes concernées afin d’améliorer la vie de leurs animaux, et le cas échéant saisir les animaux maltraités ou en mauvaise santé. C’est là un rôle majeur pour la défense des animaux et il est important de noter que c’est une association qui effectue ce travail essentiel pour la société! Les enquêteurs, comme Philippe que nous avons rencontré, font souvent face à des situations difficiles, avec des animaux (humains y compris) en piteux état, et cela demande un grand courage.

DSC_0419
Les refuges ont des besoins logistiques, et tout un chacun peut aider à son niveau comme nous l’a rappelé Christelle du refuge de Compiègne: donner des croquettes, de la patée, des jouets, ou encore des couvertures est un geste toujours bienvenu. On peut aussi accorder de son temps libre en tant que bénévole en adhérant à l’association.
Des dons monétaires sont tout aussi nécessaires au fonctionnement des refuges, car rappelons que la SPA ne reçoit aucune subvention et tourne de manière autonome grace aux dons! Avec l’argent collecté l’année dernière, les refuges picards ont prévu de grands travaux:
A Poulainville, les chenils et la chatterie seront entièrement reconstruits pour accueillir de façon plus digne les animaux.
A Compiègne, 9 parcs de détente pour les chiens seront aménagés, sur un terrain acheté le long du refuge existant. Une chatterie en dur sera enfin installée (jusqu’ici les chats sont logés dans du préfabriqué). De plus une infirmerie sera aménagée sur les lieux, avec le recrutement d’un vétérinaire dédié au site!

Anne-Marie Choquet poulainville

Anne-Marie Choquet, reponsable du refuge de Poulainville

Soutenir les initiatives comme les refuges pour animaux est de première importance pour tous les progressistes, et leur défense doit être une priorité. On connait le sort réservé aux animaux servant à la production, emprisonnés, exploités, torturés et tués en masse pour des usages tout à fait évitables (notre région connait d’ailleurs la plus forte concentration d’animaux d’élevages de France). Rappelons aussi le tragique incendie qui a coûté la vie cette semaine à 30.000 poules dans un élevage intensif de Chaussoy-Epagny (Somme)!

Mais les animaux domestiques subissent aussi la maltraitance. Ces comportements cruels ou tout simplement négligeants sont le fruit d’une culture globale dont la société actuelle porte la responsabilité. Détacher la question des animaux domestiques de celle du mode de production serait une erreur: on voit bien que des chat et des chiens sont élevés puis vendus comme des marchandises « de loisir », qu’on les entasse dans des Foires ou dans des grands magasins pendant que d’autres sont abandonnés et délaissés dans des refuges, et qu’en temps de crise ils servent de variable d’ajustement!

lapins
Pour lutter contre cette tendance générale, il est nécessaire d’intégrer la question animale dans la culture populaire, en luttant contre certaines coutumes arrièrées très prisées dans notre région, en convaincant autour de nous avec des attitudes positives, en éduquant les enfants, et enfin en supportant les associations et les gens qui les composent, qui sont l’avant-garde de cette lutte.

DSC_0413DSC_0414
En Picardie, peu le savent mais il existe des fermes pratiquant le gavage d’oies et de canards (Thennes, Val de Noye, Tully…). On imagine les bénévoles des refuges en première ligne pour mobiliser contre cette pratique dans notre région, mais il faut les entourer pour être efficaces et généraliser le combat de défense des animaux, en fédérant les initiatives locales portées par la base. Car la direction centrale de la SPA, même si elle s’intéresse à des questions comme la corrida ou la vivisection, est très loin de mobiliser ses adhérents dans un projet de lutte globale en faveur de la nature: la Présidente actuelle Natacha Harry a même déclaré (la semaine passée dans L’Humanité) se détacher de l’ « extrémisme animal » que serait le véganisme, refusant seulement que l’ « animal soit abattu de manière indigne (sic) ».

DSC_0401DSC_0392
Les choses sont claires: l’orientation réformiste de la direction n’est pas à la hauteur du niveau d’engagement des adhérents sur le terrain, souvent démoralisés par le manque de perspectives positives dans leur combat. Tous sont révoltés par la chasse, tous sont conscients du problème que pose l’utilisation d’animaux dans la production alimentaire! Mais à défaut d’une vision d’ensemble de la question animale, c’est le repli et la résignation qui l’emportent.

DSC_0372
laon
Pourtant les forces existent en Picardie pour créer un grand front de lutte pour les animaux, des gens ici et là s’organisent mais de manière atomisée: groupes végétariens sur Facebook, saboteurs de chasse individuels, volontaires dans les refuges, tous les amis des animaux doivent pourtant former un vrai réseau partageant les informations et relayant les actions localement.
Car toutes ces initiatives, comme les refuges SPA, sont le fruit d’une mobilisation authentiquement populaire, non pas téléguidée par en haut, qui reflète l’empathie naturelle et l’amitié ressentie pour ces animaux que nous cotoyons quotidiennement. Ces initiatives sont même en opposition avec le mode de production actuel, qui voudrait voir en toute forme de vie une matière première exploitable, une source de profit reproductible à l’infini, tant du côté de la production alimentaire que du marché d’animaux « de race », ce terrible eugénisme animal! Les personnes qui s’engagent dans ces associations sont délaissées par les institutions et doivent les affronter constamment pour faire avancer la cause animale! C’est pourquoi il nous faut faire bloc autour d’eux, en leur apportant un soutien sans faille. L’engagement de toutes ces personnes dévouées porte les germes d’un changement en profondeur de société, et nous ne pourrons le mener à terme que si ces valeurs ne deviennent hégémoniques parmi nous tous.

DSC_0380slider-ret-cat


Voici les coordonnées des refuges SPA dans la région (ainsi que des Clubs Jeunes, proposant des activités périscolaires et des sorties de vacances pour les enfants):

SPARefuge SPA de Poulainville
Rue des Aubivats 80260 POULAINVILLE
Téléphone: 03 22 52 01 47
Site Internet

Club Jeunes – Poulainville
Rue des Aubivats 80260 POULAINVILLE
Téléphone: 03 22 52 01 47
Site Internet

SPARefuge SPA des Prés de Longuevalle – Laon
Chemin de la Croix de Chivy 02000 ARDON SOUS LAON
Téléphone: 03 23 20 42 54
Site Internet

Club Jeunes – Laon
Chemin de la Croix de Chivy 02000 ARDON SOUS LAON
Téléphone: 03 23 20 42 54
Site Internet

SPARefuge SPA de Compiègne
2, avenue de l’Armistice 60200 COMPIEGNE
Téléphone: 03 44 40 21 20
Site Internet

Aidez-nous à mettre à jour notre liste des refuges en Picardie en nous les indiquant ICI!